top of page

Les racines de l'Arbre généalogique



Dès les premières lignes de la Bible, tout commence par de la généalogie. Notre civilisation est imprégnée de la recherche de nos racines filiales. C'est bien un langage végétal qui est utilisé pour représenter nos ascendances et descendances.


Arbre généalogique et christianisme


C'est en effet dans les Evangiles que l'on trouve des références à la généalogie et pas n'importe laquelle puisqu'il s'agit de celle de Jésus :


"Généalogie de Jésus-Christ, fils de David, fils d’Abraham.

Abraham engendra Isaac, Isaac engendra Jacob, Jacob engendra Juda et ses frères, Juda, de son union avec Thamar, engendra Pharès et Zara, Pharès engendra Esrom, Esrom engendra Aram, Aram engendra Aminadab, Aminadab engendra Naassone, Naassone engendra Salmone, Salmone, de son union avec Rahab, engendra Booz, Booz, de son union avec Ruth, engendra Jobed, Jobed engendra Jessé, Jessé engendra le roi David . David, de son union avec la femme d’Ourias, engendra Salomon, Salomon engendra Roboam, Roboam engendra Abia, Abia engendra Asa, Asa engendra Josaphat, Josaphat engendra Joram, Joram engendra Ozias, Ozias engendra Joatham, Joatham engendra Acaz, Acaz engendra Ézékias, Ézékias engendra Manassé, Manassé engendra Amone, Amone engendra Josias, Josias engendra Jékonias et ses frères à l’époque de l’exil à Babylone. Après l’exil à Babylone, Jékonias engendra Salathiel, Salathiel engendra Zorobabel, Zorobabel engendra Abioud, Abioud engendra Éliakim, Éliakim engendra Azor, Azor engendra Sadok, Sadok engendra Akim, Akim engendra Élioud, Élioud engendra Éléazar, Éléazar engendra Mattane, Mattane engendra Jacob, Jacob engendra Joseph, l’époux de Marie, de laquelle est né Jésus, qui est appelé Christ".

(Extrait de La Sainte Bible, par Louis Second docteur en Théologie, 1955)



Au XIIe siècle, ce passage de la Bible connait un grand succès dans l'art chrétien. La représentation graphique des relations familiales au Moyen-Âge se fait sur le modèle de "l'Arbre de Jessé". Ce dernier, qui s'inscrit donc dans les ancêtres du Christ avec le roi David, est représenté assis ou allongé avec un arbre lui sortant du dos ou du ventre, un arbre qui représente tous ses descendants.


Arbre généalogique et usage


La période médiévale et son système féodal, qui n'est autre qu'un réseau de fidélité sociétal, valorise la culture du lignage. Autrement dit, il est de bon aloi de se réclamer de ses aïeux a fortiori si elles sont illustres. Les nobles, les bourgeois cultivent et entretiennent leurs racines, leurs ancêtres. Ils ne se refusaient pas de relier leur ascendance à des lignages presque légendaires comme par exemple celui des troyens ayant fuis la cité de Troie à sa chute.


Depuis de nombreux siècles, les familles nobles ou non ont le besoin de se rattacher à leurs racines familiales grâce et à travers leur arbre généalogique.






Comments


bottom of page